Coups de coeur | Pékin / Beijing | Visiter la Chine

Visiter la Grande Muraille de Chine – 游览长城

2 août 2019

Le coup de cœur de mon premier voyage, ce fut bien sûr, la Grande Muraille ! C’est LE monument qui représente la Chine. Cette longue muraille qui serpente le nord de la Chine fait plus de 6700 km ! De passage à Pékin, il s’agissait d’un lieu que je ne pouvais pas rater.

La Grande Muraille est un site historique classé au patrimoine mondial de l’Unesco. Concrètement, il s’agit d’un grand ensemble de plusieurs fortifications militaires qui servaient à l’époque à marquer et défendre la frontière nord de la Chine. Et c’est la plus importante construction ayant jamais été construite par l’Homme.

C’est un des principaux sites touristiques visités en Chine, et c’est pour cela que plusieurs sections de la muraille ont été aménagée pour faciliter les visites, avec par exemple, la présence de téléphériques pour l’ascension de la muraille. Les principales sections de la muraille visitées près de Pékin sont : Badaling, Mutianyu et Simatai.

J’avais beaucoup hésité sur quel site visiter, pour moi, Badaling, ce n’était pas envisageable, trop de monde et portions de murailles rénovées alors que je voulais voir la « vraie » muraille. Mutianyu et Simatai, je ne savais pas trop comment y aller. Alors, j’ai directement réservé une excursion à mon auberge de jeunesse Leo Hostel (dont je vous avais déjà parlé), l’excursion « Secret Wall Tour » que je recommande à 200% ! Le prix de l’excursion était aux alentours de 260 yuan par personne dans mes souvenirs et incluait le transport jusqu’à une portion d’une muraille gardée « secrète » ainsi que le retour à Pékin, et le repas.

Honnêtement, avant d’y aller, je me disais que c’était impossible qu’il n’y ai personne sur cette section de la muraille, qu’il devait bien y avoir des touristes mais je m’étais trompée !

Il n’y a vraiment personne !

La montée de la Grande Muraille sur cette section est très physique. Il faut escalader, monter des centaines de marches avant d’y parvenir puis après rebelotte pour atteindre le sommet, tout cela en un temps limité, en environ 2h30 car après il faut redescendre et atteindre le point de rendez-vous avant 13h pour déjeuner.

Pour une visite de muraille un peu plus détendue, je vous conseillerais d’aller soit à Badaling, soit à Mutianyu.

De plus, lorsque je suis montée, c’était fin août mais il faisait toujours très chaud, le soleil tape vraiment en haut de la muraille il n’y a pas une once d’ombre, je n’avais pas prévu cela, ce qui m’a valu une insolation le soir-même, prévoyez donc, chapeau, bouteilles d’eau, nourriture, et baskets/chaussures de randonnée.

En arrivant, nous avons tout d’abord du monter plusieurs marches pour atteindre la muraille elle-même, là-bas, pas de téléphériques, rien. Une fois en haut, on découvre alors le magnifique paysage mais aussi la grande randonnée qui nous attend !

En avançant, je découvrais alors la phrase bien connue « Celui qui n’est pas allé à la Grande Muraille n’est pas un brave !  » (不到长城非好汉), que j’avais apprise au lycée, et j’avais atteint mon but, de monter à la Grande Muraille !

La montée était de plus en plus difficile au fur et à mesure que je montais les centaines de marches. Parfois, je me reposais brièvement dans les sortes de tours comportant des voûtes qui parsèment la Grande Muraille.

Car oui, il y a, beaucoup, beaucoup de marches à escalader, sous un soleil de plomb !

Et puis, quand j’avais presque atteint le sommet de cette section de la muraille, je me retournais, et je me disais « waouh, c’est magnifique ! », des montagnes à perte de vue.

Et puis,  il y a la présence de curiosités de la nature, comme ces pierres qui semblent former une tête de soldat.

Arrivée au sommet, la Grande Muraille est telle un serpent, serpentant les montagnes.

Comme j’avais, un peu, beaucoup, traînée pour monter au sommet, je devais désormais me dépêcher pour redescendre toute la muraille, et aller rejoindre le van. Néanmoins, avec mon vertige, la descente fut un peu plus compliquée que la montée, mais j’y suis arrivée tout compte fait. Après avoir redescendue la muraille, le repas m’attendais, repas typiquement chinois de type « cantine » mais c’était déjà ça !

Pour finir, l’ascension de la Grande Muraille reste clairement un de mes plus beaux souvenirs de mes voyages en Chine. La montée est longue, fatigante mais en vaut la peine ! Cependant, je réalise désormais qu’à l’époque j’étais un peu insouciante de partir seule sur la Grande Muraille, sans bouteille d’eau ni rien, ne faites pas comme moi ! Surtout que j’avais eu une insolation après coup ! Mais c’est un moment que je n’oublierais pas, et si vous avez l’occasion et la force de faire l’excursion avec Leo Hostel, je vous la conseille vivement.

 


Excursion « Secret Wall Tour » avec Leo Hostel
Adresse : 52 Dashilan W Str, Xicheng District, Beijing / 北京市西城区大栅栏西路52号
Téléphone : +86 10 6303 1595

Laisser un commentaire