Expériences personnelles | Mon mariage en Chine

Notre cérémonie de mariage en Chine – 我们的婚礼

7 août 2019

 


Après plus de six mois d’attente, voici que j’ai enfin terminé cet article qui me tenait tant à cœur, celui de notre mariage en Chine, dans l’ordre chronologique du déroulement du mariage (pour plus de détails sur l’organisation, lire le précédent article).


La salle décorée et une immense affiche de nous à l’entrée

Pour commencer, la veille du mariage, j’ai dormi à l’hotel du lieu de la cérémonie, afin que je sois sur place pour m’habiller et me maquiller. Je me suis réveillée à 6h30, deux heures et demies avant le début de la cérémonie. Une dame de l’entreprise chargée de l’organisation de la cérémonie est venue me maquiller et me coiffer avant que je puisse aller laborieusement enfiler ma robe de mariée avec ses six couches de tulle !



Entre temps, mes deux demoiselles d’honneur, ma mère et mon frère, garçon d’honneur sont arrivés pour se préparer. Mon mari a lamentablement échoué à essayer d’ouvrir la porte pour me voir… Les bruits assourdissants des pétards tirés à l’occasion de mon mariage résonnaient du dehors (c’est une des coutumes en Chine rurale). Les préparations finies, mon mari est venu nous chercher et a enfin pu apercevoir la fameuse robe de mariée rouge.



La cérémonie a commencé peu après que nous soyons descendus dans la salle principale. Elle a durée environ une heure. Notre cérémonie a suivi à la fois les codes des traditions chinoises et occidentales, car c’était le choix que nous avions fait, en tant que couple mixte.

La cérémonie a commencé par mon entrée au bras de ma maman (mon papa n’ayant pu faire le déplacement jusqu’en Chine) pour aller rejoindre mon mari.



Il tenait à ce moment là mon bouquet de mariée, fait de roses et de muguet, il s’est agenouillé et a prononcé les mots : « 安娜,嫁给我吧 » (Anaïs, veux tu m’épouser ?) pour me redemander en mariage (je ne vous laisse pas imaginer toutes les larmes qui coulaient sur mes joues haha).



Puis l’officiant de la cérémonie lui a dit que je voulais bien me marier avec lui mais qu’il y avait trois conditions pour que j’accepte dont faire les tâches ménagères (pour ajouter une touche d’humour à la cérémonie), il a dit qu’il désirait se marier avec moi qu’importe les conditions, puis nous sommes ensuite grimpés sur la scène les bras dans les bras, avec un peu de difficulté pour moi avec ma robe imposante…

Cette première partie de la cérémonie était pour moi la plus émouvante, honnêtement, je ne m’attendais pas à pleurer autant, mais quand il a prononcé ces mots j’ai pleuré comme une madeleine, j’avais déjà failli pleurer lorsqu’il m’a découvert en robe de mariée, en plus je n’arrivait pas à m’arrêter de pleurer et je pense que ça m’a ruiné un peu mon maquillage… Pour ne pas arranger, ma maman qui était à côté de moi pleurait beaucoup également. Et même mon mari avait les yeux très brillants avec l’émotion…



Ensuite, l’officiant nous a présenté tous les deux à tour de rôle, puis a brièvement expliqué comment nous nous étions rencontrés.



Ensuite, ce fut le grand moment attendu pour l’échange des alliances.

Comme pour une cérémonie occidentale, mais sans le côté religieux, nous avons chacun prononcé les mots « 我愿意 » (« Oui, je le veux ») trois fois avant l’échange des bagues, lorsque l’officiant prononçait les traditionnelles phrases de mariage:

« Peu importe ce qu’il advient, que ce soit de bonnes ou de mauvaises choses, que ce soit la maladie ou la bonne santé, la pauvreté ou la richesse, la joie ou la tristesse, vous allez vous chérir mutuellement et vous vous jurez fidélité pour l’éternité. »

“无论是顺境或是逆境、富裕或贫穷、健康或疾病、快乐或忧愁,你们将永远爱着、互相珍惜,忠实对方,直到永远”

S’en est suivi l’échange des alliances qui nous ont été apportées par une de mes demoiselle d’honneur.



Et le traditionnel baiser !



Après cela, la grande sœur de mon mari est montée sur scène nous lire un texte sur le mariage et l’amour.



Après ce moment, la cérémonie « à l’occidentale » a laissée place aux traditions chinoises faisant une grande place aux parents… Nos parents respectifs sont allés s’installer. D’abord, mon mari a du s’incliner devant ses parents, puis les prendre dans leurs bras. Puis ce fut mon tour, et nous avons aussi du faire la cérémonie du thé (茶礼) en offrant une tasse de thé à nos beaux-parents respectifs.
Ce fut également un grand moment d’emotion. Nous pouvons voir que les cérémonies chinoises font la part belle aux parents.



J’ai du attraper les enveloppes rouges contenant de l’argent : les Hongbao (红包) que l’on me lançait dans le dos, puis nous avons tous les deux bu un verre alcool symbolisant notre union.



Pour finir, nous nous sommes tous mis en ligne, parents, garçons et demoiselles d’honneur comprises. Nous avons tour à tour fait un discours et échangé nos vœux de mariage.



Pour clôturer la cérémonie, j’ai du lancer le bouquet dans la foule avant de me faire porter (!) par mon mari jusqu’à la voiture.



En voiture, cela klaxonnait de partout, les gens sortaient tous de chez eux dans l’espoir d’attraper des Hongbao. Il est de tradition que les nouveaux mariés jettent des Hongbao lors de leur trajectoire pour rentrer dans la maison de l’époux.

Arrivé devant chez lui, il a du me re-porter pour me mener jusqu’à sa chambre, qui était magnifiquement décorée de rouge. En y entrant, des confettis furent lancés sur moi !



Le reste de la journée s’est concentrée essentiellement sur le « banquet » (喜酒) offert aux invités. Il y avait facilement plus de 150 personnes qui sont venues ! Bien sûr, cela ne vous étonnera plus, chaque invité est tenu de donner une somme d’argent pour pouvoir manger. Somme qui est inscrite dans un livre (dans le style livre d’or comme chez nous) avec le nom de la personne. Lorsque cette personne devra se marier, nous serons tenus de lui verser exactement la même somme. Concernant le repas, il y avait une multitude de plats, tous aussi bon que les autres ! Et nous avions également commandé un gâteau pour l’occasion.




Pour conclure sur cette belle expérience, je retiendrais qu’il y a eu de beaux moments d’émotion mais aussi des moments drôles d’incompréhension lors de la cérémonie ! Notamment en partie parce que ma mère ne parle pas chinois, heureusement qu’une de mes demoiselles d’honneur était une chinois parlant parfaitement français pour faire la traduction, malgré elle ! Je retiendrais aussi que les cérémonies en Chine sont très animées, plus festive qu’en France où le côté solennel/religieux prime (cela n’est que mon avis, mais c’est ce que je ressens quand je vois des cérémonies en mairie ou en église).


Cet article me permet donc de me remémorer le souvenir de cette journée du 2 février 2019, et cela fait toujours un vide dès que c’est fini ! Les préparatifs m’avaient tellement occupées, que cela me faisait bizarre après coup ! Mais l’avantage d’être un couple mixte, c’est d’avoir l’occasion de célébrer le mariage deux fois, ce que j’ai nous avons pu organiser en mai dernier, en petit comité en France, peut être que j’en ferais un article également plus tard, mais désormais c’est bel et bien terminé ! 

 

 

Laisser un commentaire