Actualités | Art & Expositions | Coups de coeur

L’exposition « Strength of China » sur le combat de la Chine contre le Covid19

24 juin 2020

Après plus de six mois sans poster d’articles, j’ai désormais du temps pour écrire maintenant que je suis en vacances !
Aujourd’hui je vais vous parler d’une exposition qui se déroule actuellement à Chongqing : « The Strength of China ».

Rien qu’avec le titre et en le mettant en lien avec les évènements actuels, nous pouvons deviner le thème principal de l’exposition : le combat de la Chine contre l’épidémie du Covid 19. L’exposition devait à l’origine se terminer le 6 juin 2020, forte de son succès, elle a été prolongée jusqu’au 5 juillet 2020.

Il s’agit d’une sélection de plus de 300 oeuvres de multiples artistes chinois et d’une conjonction entre l’art et la politique. Bien sûr, l’exposition s’appelant « La force de la Chine », le succès du combat contre l’épidémie et les exploits comme par exemple à propos de la construction d’hôpitaux de secours à Wuhan en un temps record sont des thèmes abordés dans les œuvres. Néanmoins, je trouve que l’exposition est très intéressante et contrairement à ce que l’on pourrait penser, ce n’est pas vraiment (ou juste) de la propagande, mais surtout une manière de conter le combat contre l’épidémie à travers l’art.

Ce qui ressort le plus de cette exposition est l’hommage rendu aux équipes médicales, vue comme des héros et des anges en blouses blanches. La fatigue et le sacrifice des équipes y sont représenté. L’exposition n’oublie pas non plus les bénévoles, qui étaient chargés d’amener des vivres aux habitants pendant le confinement, notamment à Wuhan.

L’exposition favorise ainsi l’immersion dans le quotidien de ceux qui se sont sacrifiés pour combattre l’épidémie, nous sommes plongés dans une atmosphère qui rappelle les hôpitaux, silencieuse. La coopération et la solidarité sont mises en avant.

Dans une note plus joyeuse, de nombreux genres sont exposés, allant de la peinture à l’huile classique, au pop art, en passant par la sculpture. J’ai adoré ces posters aux milles couleurs, faisant l’éloge du combat contre l’épidémie ou bien de la coopération internationale !

Des œuvres sont aussi très marquantes : la construction des hôpitaux à Wuhan grâce à ces immenses grues semblables à des insectes géants, le poster illustrant l’engagement des équipes médicales à Wuhan (avec les empreintes qui parsemaient les lettres d’engagement), la représentation du conseil de l’OMS, ou bien une peinture illustrant la vie des habitants essayant de se protéger tant bien que mal du virus, même au moyen de bouteilles en plastique.

J’ai personnellement beaucoup apprécié cette exposition, d’une part pour sa richesse d’oeuvres et d’autre part parce que l’on est directement immergé dans cette période, ce que j’y ai vu faisait écho aux actualités que je suivais chaque jours pendant le confinement en Chine, en espérant que la situation allait s’améliorer. De plus, l’aspect « éducatif » de l’exposition est également présent avec de multiples posters rappelant les règles d’hygiènes, les gestes barrières, l’importance de ne pas consommer de la viande d’animaux sauvages.

Toutefois, il est vrai que certaines oeuvres peuvent être difficile à appréhender et à voir pour les personnes sensibles, notamment à propos du quotidien des soignants, et puis l’on pourra être ému devant les peintures les représentant sacrifiant leur propre vie, exténués, pour sauver la vie du peuple. Certaines personnes pourront vous être familières tels que le scientifique Zhong Nanshan ou bien le regretté Li Wenliang.

Informations pratiques :

  • Lieu : Musée de l’institut des Beaux-Arts du Sichuan (à Chongqing) 四川美术学院美术馆
  • Horaires et durée de l’exposition : Exposition du 7 mai au 5 juillet inclus. Musée ouvert du Mardi au Dimanche de 9h30 à 17h (dernière entrée à 16h30). La réservation en ligne via Wechat est possible, le port du masque reste obligatoire.
  • Tarif : Totalement gratuit !
Le Musée vue de l’extérieur

Laisser un commentaire